ABRFI chateaubriant

334 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
La crainte de perdre leur emploi, les salariés des ABRF, entreprise spécialisée dans la construction et la réparation de fret ferroviaire sont venus le dire en centre-ville de Châteaubriant sous la bruine de ce mercredi 17 octobre. Ils ont, dignement traversé le marché et pris le temps de discuter avec la population, qui visiblement les soutient. Arrivés à 10 heures sur le parvis de la mairie, ils ont attendu d'être reçu par Alain Hunault, premier magistrat. A la sortie de l'entretien Laurent Halet, délégué FO et Thierry Martin délégué départemental métallurgie tentait de rassurer les troupes. Alain Hunault leur apporte un soutien sans faille et comprend qu'en dehors d'aides ponctuelles, il convient de perenniser l'emploi dans cette entreprise castelbriantaise. L'enjeu est de taille : 146 personnes qui ne savent pas à quelle sauce ils vont être mangés.
En septembre 2012, "Uralvagonzavod" (UVZ) consortium d'état russe, se disait intéressé par la reprise de l'entreprise, pour son savoir faire à l'échelle mondiale dans la réparation et la fabrication de wagons portes-voitures.

0 commentaire