Michel Doublet, Sénateur de Charente-Maritime : Lgv sud europe atlantique et mesures compensatoires pour les communes

117 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Depuis l'annonce de la construction des LGV Sud Europe Atlantique et Bretagne-Pays de la Loire un certain nombre d'élus peine à obtenir une compensation des nuisances qui y sont liées. Alors que le concessionnaire doit financer la totalité des charges d'entretien des ouvrages d'art, et veiller au respect des normes européennes en matière de nuisances sonores ; une indemnité libératrice de 8 % du coût des travaux doit être versée aux communes.
Michel Doublet (Charente-Maritime) s’indigne du fait que les communes rurales, qui n'en ont pas les moyens, se voient imposer les charges liées à l'entretien des ouvrages d'art qui traversent les voies ferroviaires, et souhaite connaitre les propositions du gouvernement pour répartir plus équitablement les charges financières.

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.