Les cohortes confirment le lien infarctus – stress au travail

UVSQcommunication
24
830 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le stress au travail augmenterait le risque d’accidents cardiovasculaires de 23 %. C’est ce qu’affirme une étude publiée dans The Lancet le 14 septembre dernier, à laquelle ont participé deux chercheurs de l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.

Marcel Goldberg et Marie Zins chercheurs au Centre de recherche en épidémiologie et santé des populations (UVSQ – INSERM) ont ainsi contribué à l’analyse des données individuelles de 197 473 personnes. Ces dernières étaient observées via un consortium de treize cohortes (IPD-Work) à travers l’Europe, dont 20 000 agents d’EDF-GDF dans la cohorte Gazel. Sept pays étaient concernés par cette étude : Belgique, Danemark, Finlande, France, Pays-Bas, Royaume-Uni et Suisse.

Plus d'informations : www.uvsq.fr

0 commentaire