TPIY: un ex-prisonnier, humilié du discours de Karadzic

Agence France-Presse
3,2K
73 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Radovan Karadzic, l'ancien chef politique des Serbes de Bosnie, a affirmé mardi devant les juges du Tribunal pénal pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) à La Haye, où il est poursuivi notamment pour génocide, qu'il devrait être récompensé pour ses actions en faveur de la paix. Réaction de Fikret Alic, prisonnier dans un camp durant la guerre. Durée: 00:56

0 commentaire