Rodolphe Belmer : "L'investissement du Qatar, à terme, pourrait mettre en péril le Groupe Canal +"

RMC

par RMC

746
536 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le Qatar aura-t-il un jour la peau du Groupe Canal + pour les droits sportifs ? Malgré des investissements tous azimuts, Rodolphe Belmer directeur adjoint du groupe Canal + ne veut pas s'avouer vaincu. Invité dans les GG de 12h30 à 13h, il était - entre autres - interrogé sur l'investissement du Qatar, notamment dans les médias. Pour Rodolphe Belmer cette concurrence est "vive", jugeant "compliqué" voire paradoxal "qu'un groupe de télévision privé soit concurrent d'un Etat", une situation qu'il a estimé "inouïe".
Le directeur général adjoint du groupe Canal + s'est dit "inquiet" sur le long terme : "on n'est pas assis sur des réserves sans fond de gaz naturel", a-t-il constaté amèrement. Rodolphe Belmer redoute le prochain appel d'offres qui se tiendra en 2016, il a déclaré lucide : " si en 2016, Be In Sport veut investir énormément d'argent, de manière déraisonnable, rien ne pourra les en empêcher".
L'investissement qatari pourrait "probablement" mettre en péril le groupe Canal + selon son directeur général adjoint, il a demandé à l'Etat : "que tout le monde puisse concourir à armes égales", assurant par ailleurs, qu'il n'était pas contre cette concurrence à condition que "les règles du commerce, de l'économie, des obligations soient les mêmes pour tout à chacun." Le message est lancé, arriva-t-il jusqu'à l'Elysée ?

0 commentaire