Advertising Console

    Le repentir d'un agent d'influence.(docu sur la CIA)

    Reposter
    TONY TRUAND

    par TONY TRUAND

    315
    4 563 vues
    Le repentir d'un agent d'influence.
    ==========================
    Ils ne sont pas des espions, pas des barbouzes, mais ils travaillent dans l'ombre et le secret au service d'un Etat. Ce documentaire lève le voile sur la sale besogne des agents d'influence américains. Leur méthode de travail: jeter leur dévolu sur un pays - de préférence du tiers monde - aux ressources convoitées, faire en sorte qu'ils empruntent des sommes faramineuses, pour mettre en œuvre des projets réalisés par des entreprises américaines. Le pays se retrouve pris au piège de la dette. Les pressions les plus dures sont alors exécutées.

    extrait de l'intervieuw de Amy Goodman avec John Perkins:

    AG : Et comment en êtes-vous arrivé là ? Pour qui avez-vous travaillé ?

    JP : J'ai été recruté lorsque j'étais encore étudiant dans une école de commerce, à la fin des années 60, par l'Agence de Sécurité Nationale [NSA - acronyme anglais, NDT], la plus grande et la moins connue des agences d'espionnage du pays. A la fin, j'ai travaillé pour des compagnies privées. Le premier tueur à gage économique était Kermit Roosevelt, dans les années 50, le petit-fils de Teddy [président des Etats-Unis - NDT] , qui renversa le gouvernement Iranien, un gouvernement démocratiquement élu, le gouvernement de Mossadegh qui avait été désigné « homme de l'année » par le magazine Time. Il a réussi à le faire sans verser de sang - enfin, il y en a eu un peu, mais sans intervention militaire, juste en dépensant des millions de dollars et en remplaçant Mossadegh par le Chah d'Iran. A ce stade, nous avons compris que l'idée d'un tueur à gages économique était une très bonne idée. Nous n'avions plus à nous préoccuper d'un risque de conflit armé avec la Russie en opérant ainsi. Le problème était que Roosevelt était un agent de la CIA. Il était donc un employé du gouvernement. S'il avait été découvert, nous aurions eu de gros ennuis. Cela aurait été très embarrassant. Alors la décision a été prise de faire appel à des organisations comme la CIA et la NSA pour recruter des tueurs à gages économiques comme moi et nous faire travailler pour des sociétés privées, des sociétés de conseil, de construction. Ainsi, si on se faisait prendre, il n'y avait aucun lien avec le gouvernement.