Advertising Console

    Comment entendre et (bien) représenter les citoyens ?

    Repost
    44 vues
    Thierry Vedel,Marc-Olivier Padis,André Gattolin,Mehdi Massrour,Françoise de Panafieu
    CC-BY-NC-ND 2.0
    "La démocratie est en crise : une majorité de nos concitoyens considère aujourd’hui qu’elle ne fonctionne pas bien. Cette crise de la démocratie représentative peut laisser penser que le monde politique a parfois du mal à être l’expression des nouveaux clivages qui sont à l’oeuvre et qui font sens dans la société française.
    Nous analyserons les rapports des Français à la politique en prenant la mesure du dérèglement des anciennes distinctions politiques (conflit entre la gauche et la droite, conflits de classes et conflits territoriaux) et en tentant de saisir les marqueurs nouveaux qui s’inventent (Europe, mondialisation, écologie). C’est aux confins d’un monde ancien qui meurt et d’un monde nouveau qui hésite à naître que nous essaierons de cerner les éléments du rapport que les Français nouent avec l’univers politique.
    Nous nous intéresserons ensuite non pas à la demande politique des Français mais à l’offre politique qui leur est faite. Comment les hommes politiques intègrent-ils les valeurs et les préoccupations des Français ? Dans quelle mesure les revues, les cercles, les think tanks et les partis politiques prennent-ils en charge les valeurs auxquelles sont attachés les Français? La représentation politique sait-elle les représenter, prendre en compte leurs valeurs, leurs préoccupations, leurs attentes?
    Ce n’est que forts de cette lecture des représentations de la démocratie politique et de la manière dont celle-ci conçoit les valeurs des représentés que nous sommes, que nous pourrons comprendre la toile de fond sur laquelle se déroulent et s’inscrivent es joutes électorales en cours."
    (Pascal Perrineau)