Sri Lanka : fin de l'urgence

309 vues
MSF est intervenue pour la première fois au Sri Lanka en 1986. Trente-deux ans plus tard, les équipes ont transféré leurs dernières activités et MSF a quitté le pays.
Quand MSF est intervenue ici en 2010, le pays sortait d'un conflit violent et l'hôpital était quasiment à l'arrêt. En 2011, 5000 personnes ont été reçues en consultation. Afin de permettre à l'hôpital de fonctionner sur le long terme, MSF y a installé un laboratoire et des activités de purification de l'eau.
En 2009, MSF a aussi décidé de fournir des consultations en santé mentale aux personnes traumatisées par le conflit, dans le camp de déplacés de Menik Farm. Cette activité a ensuite été transférée à Mullaitivu, dans l'hôpital ou lors de cliniques mobiles.
En août dernier, le programme de santé mentale a été transféré à une ONG spécialisée sur le long-terme, World Vision. L'hôpital, lui, est désormais géré par le ministère de la Santé. La phase d'urgence est terminée, et avec elle la raison d'être de MSF dans le pays, même si l'ONG est prête à revenir si la situation le justifie