Festival d'Ile de France Hommage à Cesaria Evora - Création 28, 29, 30 septembre 2012

Découvrir le nouveau player
festivalidf
13
597 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
http://www.festival-idf.fr/2012/fiche-concert.php?concert=14
Hommage à Cesaria Evora - Création Festival d'Ile de France
BONGA - CAMANE - ANGELIQUE KIDJO - ISMAEL LO - MAYRA ANDRADE - TEOFILO CHANTRE

Vendredi 28 septembre 2012 à 20h30
Samedi 29 septembre 2012 à 20h30
Dimanche 30 septembre 2012 à 16h30
Cirque d'Hiver Bouglione, Paris (75011)
Toutes générations confondues, ils viennent aujourd’hui de plusieurs pays honorer sa mémoire sur la scène du Cirque d’Hiver. Angélique Kidjo, Mayra Andrade, Bonga, Teofilo Chantre, Camané et Ismael Lô seront accompagnés par les musiciens de Cesaria Evora, sous la direction du jeune pianiste Khaly, pour reprendre le répertoire nostalgique et chaloupé des mornas et coladeiras qui ont fait la renommée mondiale de la musique capverdienne dans la voix de sa diva défunte.

Un vibrant hommage à la “Diva aux pieds nus”, une voix rauque et profonde qui des années durant incarna l’âme du Cap Vert.
On l’a souvent comparée à Billie Holiday. Des bars de Mindelo aux grandes scènes internationales, Cesaria Evora incarna l’âme de la morna et de la coladeira et révéla au monde toute la richesse musicale de son archipel. Ambassadrice auprès des communautés en diasporas avant de devenir la star que l’on connaît, sa voix rauque et profonde a laissé une trace indélébile pour toute une génération d’artistes.
Du Cap Vert et de ses îles ouvertes aux vents, c’est toute la générosité d’un peuple qui s’exprime, un peuple dont l’identité se forge dans les départs et l’émigration. Mayra Andrade ou Teofilo Chantre, dont les compositions ont illuminé l’album Miss Perfumado, perpétuent aujourd’hui encore cette complicité nouée au-delà des mers. Angélique Kidjo et Ismaël Lô nous rappellent combien, transportée par les courants de l’Atlantique, la musique de Cesaria porte en elle ses attaches africaines.
Mais c’est au Portugal que la légende naquit véritablement, une légende dont Camané, le prince du fado, célèbre la mélancolie, dans une émotion liée au souvenir et au passé. Vient alors la superbe Sodade, indissociable du timbre si particulier de son créateur Bonga et qui bientôt fait entrer la Diva dans la légende. Sur la piste du Cirque d’Hiver, réunis autour des musiciens de Cesaria, tous seront présents pour un moment unique, celui d’une nostalgie heureuse, toute entière faite d’intensité et d’émotion.

0 commentaire