Advertising Console

    MARTINEAU, Philippe - Le cygne.

    Reposter
    Gilles-Claude Thériault

    par Gilles-Claude Thériault

    41
    72 vues
    Philippe Martineau
    Le cygne

    Alors qu'au creux d'un saule est amarré l'étang,
    alors que l'eau se meurt et renonce à son règne,
    voici qu'un cygne pur hérite de l'instant
    et trône à la surface – où des cheveux se baignent.

    C'est un cygne sacré, que la naïade attend
    et pour qui elle a teint ses cheveux, et les peigne.
    Et voilà qu'il l'effleure – et la décoiffe autant –
    avant que d'effeuiller les algues qui la ceignent.

    ― Impossible entre nous, gémit-elle... en partant.
    Lui, il tait sa douleur – au point que rien ne saigne.
    C'est un cygne muet, mais dont le cœur s'entend
    chaque fois que l'eau dort et la nymphe se peigne.

    Alors qu'au creux du saule est amarré l'étang,
    alors que l'eau se meurt et que la rive règne,
    le cygne en majesté rejoint le cours du temps
    avec au fond des yeux deux larmes qui s'étreignent.

    Illustration : Swan, photographie de parl.
    http://www.flickr.com/photos/parl/127634526/
    Sous licence : CC BY-NC-ND 2.0

    Le poème dit par l’auteur :
    http://www.youtube.com/watch?v=AtGoYvRByCw

    Ce poème fut inspiré à son auteur par la lecture de ‘Léda’ de Remy de Gourmont.
    http://www.cave-a-poemes.org/page.php?id=1044

    Dès la première lecture du poème de Philippe Martineau, en effet,
    impossible de ne pas penser à Zeus qui prit la forme d’un cygne pour séduire Léda, épouse de Tyndare, roi de Sparte. De ses amours avec le dieu, elle conçut deux enfants, Hélène (la belle Hélène de la guerre de Troie) et Pollux, qui naquirent dans un œuf.

    Et j’y entendais la tendre émotion du poème ‘En svane (Un cygne)’ d’Ibsen
    http://www.recmusic.org/lieder/get_text.html?TextId=86008
    mis en musique par Grieg.
    http://www.youtube.com/watch?v=C-s7l4bNKak

    Sans oublier ‘Leda and the Swan’ de Yeats.
    http://www.youtube.com/watch?v=hcgF_ypcB3c&NR=1&feature=endscreen

    Le magnifique ballet de Roland Petit : Léda et le Cygne.
    http://www.youtube.com/watch?v=YrfDAP-tnkw

    Le mythe de Léda et de Zeus, du dieu prenant la forme d’un cygne,
    traverse le temps, dans tout l’art en Occident…
    http://www.youtube.com/watch?v=JYuCUwQum7M

    Un simple poème, chaque fois, nous invite à tout un parcours.

    Je vous invite à écouter ‘La danse d’un cygne pour une étoile’
    de Paul Gagnaire, écrit quelques semaines avant qu’il ne s’envole vers les étoiles de la constellation du Cygne. C’était il y a un an !
    http://www.youtube.com/watch?v=nIiUnOeZeM8