Ramon Pipin Odeurs Les nouveaux russes blancs

Découvrir le nouveau player
Antipathes Susacacon
116
1 046 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
J'ai épousé en Moldavie,
Une étudiante en psychiatrie,
Une vraie Russe non décolorée,
Ses poils au blinis l'on prouvé,
Elle s'appelle Camarade Tania,
Une sacrée paire de nichonskas !

Nous avons l'accord du parti,
Pour travailler au cul de nuit,
J'ai introduit l'horloge pointeuse
Et j'ai mis en branle ma monteuse
Pour faire le suprême de soviet,
Oui la Raspoutine en levrette.
Aaaaaaaaaahhhhh

Un bon gros char dans son nombril,
Je l'ai caviardée toute la nuit,
Je demande : « Camarade baisée,
As-tu vu l'étoile rouge briller ? »
« Oh, pas mal » Tania me répond,
Après un temps de réflexion

Avant de dire que j'ai aimé,
Il me faut l'avis du KGB
Le jeu en vaut-il ta chandelle ?
Tu es un Stakhanov sexuel
Il ya gaspillage d'énergie
Dans ces parties de culovsky.

Refrain :
C'est le Guépéou, c'est le KGB (bis)
Les nouveaux Russes blancs...
... ?????

Un soir de cuite à la vodka,
J'ai sauté Camarade Tania,
Comme le font nos militants grecs,
Vue sur la nuque et d'un coup sec
Je l'ai tchaïkovskyée à fond,
Du sol presque jusqu'au plafond,
Anti-communiste primaire,
Rétrograde tourné vers l'arrière,
Oui, de la ligne pure tu dévies,
C'est le fondement que tu trahis !
Tu t'enfonces dans la dissidence,
Flagrant délit de décadence... ! Aaaaaaah...
Camarade pourri, désolé !
Il me fallait te dénoncer !
J'ai bien senti le temps passer,
Toutes les trois heures, y avait raclée !
Et je pouvais le voir aussi
Avec la lumière jour et nuit

Je me suis autocritiqué,
Je ne suis qu'un bourgeois taré,
J'avoue, je suis Œdipe lui-même,
J'ai pratiqué tous les blasphèmes,
Oui, j'ai couché avec ma mère
Et bien sûr que j'ai tué mon père !
Aaaaaaaahhhh...

Le tribunal est équitable
Est-il coupable ou bien coupable ?
Du fait de ma bonne volonté,
On m'a simplement interné
Je ne dois plus griffer les murs,
C'est bientôt l'heure de ma piqûre...

Camarade Docteur a raison,
Je suis en voie de guérison,
Et bien attaché dans mon lit,
Je hurle : « Travail, Famille, Parti ! »
Ô Russie, terre d'asile d'aliénés,
Le fil de la pensée est barbelé...

Refrain :
Allons à Kaboul
Soigner les mabouls,
Pour le KGB,
Et chez les Afghans,
Soigner les déments
Pour le KGB.

0 commentaire