Xerfi Canal Philippe Gattet Le secteur français des énergies vertes dans le rouge

Xerfi Canal
160
49 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Xerfi Canal présente l'analyse de Philippe Gattet, directeur d'études Xerfi

Le marché français des énergies renouvelables est en pleine tourmente. Comme vous le voyez, le marché de l’éolien est en chute libre. La puissance installée en 2012 devrait plonger de près 50% par rapport à 2011 qui était déjà une mauvaise année. Dans le photovoltaïque, les entreprises sont en grandes difficultés. Côté fabricant, Photowatt en redressement judiciaire, a été sauvé in extremis par EDF début 2012. En aval du marché maintenant, des centaines d’installateurs ont mis la clé sous la porte. Même des poids lourds sont à terre comme Evasol qui réalise un chiffre d’affaires de 70 ME. Alors quelles sont les raisons de ce décrochage ? Il y a tout d’abord la conjoncture. Ménages comme entreprises freinent des quatre fers au niveau des dépenses d’investissement. Et cela handicape bien sûr les cleantechs. La dégradation des conditions de financement est également en cause. Les banques, qui d’habitude prennent une large part aux financements des renouvelables, réduisent aujourd’hui leur offre de prêt. En cause : la remontée du risque et le durcissement des règles de solvabilité auxquelles les banques doivent se soumettre. 3e facteur : l’instabilité réglementaire. Vous le savez, le système d’aide à la filière photovoltaïque a été remis à plat. Les tarifs d’achat de l’électricité ont baissé. Les conditions d’implantation des parcs éoliens ont été durcies. Les crédits d’impôt pour les marchés résidentiels se sont réduits. Tous ces bouleversements n’incitent en rien les investisseurs à mettre leur argent dans le green business. Trop risqués. Les renouvelables font aussi les frais des nombreux recours devant la justice. [...]

Philippe Gattet, Le secteur français des énergies vertes dans le rouge, une vidéo Xerfi Canal

www.xerfi.fr
http://www.xerficanal.com/philippe-gattet-le-secteur-francais-des-energies-vertes-dans-le-rouge-544.html

0 commentaire