Advertising Console

    Passif-Agressif

    Reposter
    BROKEN PRODUCTION

    par BROKEN PRODUCTION

    620
    3 443 vues
    PASSIF-AGRESSIF
    Un film de Julien Beaunay
    Produit par Le Labo / Broken Production
    Réalisé dans le cadre de L'OuViPo, série d'exercices n°1

    C'est une histoire d'amour impossible entre un mythomane schizophrène et une pimbêche égocentrique. Il s'appelle Lambert et n'aime pas qu'on lui dise non, elle s'appelle Samantha et aime bien qu'on lui dise oui.

    Fiction - Couleur - 4min - Multi-supports - 16/9 - 2011
    VF ST-ENG

    Casting : Laure-Elie Chénier-Moreau et Julien Monnin

    Sélections :
    Boulogne Vidéo Festival 2012
    35ème Festival Psy de Lorquin 2012
    Festival Courts en Betton 2012
    Les Saisons Parisiennes de St Pétersbourg 2012

    Présentation de l'exercice du Labo : L'OUVIPO, SERIE D'EXERCICES N°1

    > CONSIGNES :
    "Raconter une histoire en se servant de la possibilité offerte par la vidéo de travailler sur du multi-supports (DV, HD, téléphone, appareil photo…). Libre au réalisateur de nous raconter l’histoire qu’il veut du moment qu’il arrive à justifier le passage de ballon entre chaque support/format d’images. S’il arrive en plus de cela à mettre en adéquation cette forme spécifique avec le fond de son récit, alors le contrat sera entièrement rempli."

    > CONTRAINTES :
    1/ L’œuvre doit respecter la norme vidéo de 25 im/s sur l’ensemble de TOUS les plans (hors animation/SFX ou autre format spécifique type téléphone portable).
    2/ Le réalisateur a l’interdiction d’utiliser des accélérés ou ralentis de montage, mais aussi de se servir d’une caméra susceptible de créer ces effets au moment du tournage. Toute impression d’accéléré ou de ralenti doit être suggérée par des effets plateau.
    3/ Il est impossible de mettre une image à l’envers (au niveau du mouvement, pas du cadre); cet effet doit lui aussi faire l’objet d’un effet plateau.
    4/ La durée de l’œuvre doit se situer entre 4 et 5 min.
    5/ L’œuvre produite doit faire une boucle entre la 1e et la dernière image du métrage (avec possibilité que ce ne soit pas un plan identique si l’enchaînement est pleinement justifié).
    6/ Interdiction de choisir plus de 3 acteurs pour les rôles principaux.
    7/ Interdiction de dépasser le chiffre des 20 plans tournés.
    8/ S’il y a un titre à l’œuvre en question, il doit figurer à même l’image et ne doit pas avoir été rajouté au montage.
    9/ L’idée de chaos, de rupture ou une référence quelconque à quelque chose de « cassé » doit figurer dans l’œuvre pour rappeler l’entité Broken. Cela doit également être pleinement justifié de manière narrative.

    > Plus d'infos sur Le Labo : http://lelabo-brokenprod.blogspot.com/