Advertising Console

    Fernand Léger - Ballet mécanique (1924)

    Reposter
    rikiai

    par rikiai

    852
    913 vues

    1 commentaire

    rikiai
    "créer le rythme des objets communs dans l'espace et le temps ", (...) "les présenter dans leur beauté plastique ", pour "révéler la personnalité du fragment " ; rythme, beauté et personnalité plutôt insoupçonnés s'agissant de casseroles, couvercles, brocs, bouteilles, paniers et pieds humains.

    Le meilleur du ballet mécanique est peut-être pourtant dans le corps vivant (merveilleux, mystérieux théâtre de bouches et de paupières).
    La présence de Kiki revient sans cesse dans ce film.
    Léger isole des détails de son visage : un oeil, deux yeux, la bouche.
    Par rikiaiIl y a 3 ans