UPR 2012 - TR n° 2: Démocratie Souveraineté Résistance Benajam - Chouard - Ménard - Despot

1 028 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Université d'automne de l'UPR 2012
Table-ronde: 'Démocratie, Souveraineté et Résistance'

Modérée par Ines Benajaoud (Opinews)

Participants :

François Asselineau : Président de 'lUnion Populaire Républicaine (UPR)

Robert Ménard : fondateur et secrétaire général jusqu'en 2008 de l'association française Reporters Sans frontières (RSF), journaliste à Sud Radio.

Jacques NIKONOFF : membre fondateur de l'association ATTAC et Porte-parole du Mouvement politique d'éducation populaire (M'PEP).

Étienne CHOUARD est un enseignant en économie et en droit dans un lycée et s'est fait connaître comme blogueur en 2005 à l'occasion de la campagne du référendum français sur le traité établissant une constitution pour l'Europe en argumentant pour le « non ». Depuis lors Étienne Chouard se définit comme « chercheur en cause des causes », il travaille sur les différents régimes démocratiques et les constitutions.

Alain BENAJAM, ancien cadre du PCF et administrateur du Réseau Voltaire

Slobodan DESPOT, éditeur (éditions Xenia) et écrivain suisse d'origine serbo-croate

Karim Mansouri du Collectif PasEnNotreNom

9 commentaires

LGTQ ..... ton discours est inintéressant si tu ne le pace QUE sous un angle religieux !!!!!!!!!

à part les musulmans qui y résident, les Européens ne sont pour la plupart d'entre eux absolument plus religieux ....

donc il est FAUX de ne placer le débat QUE sous cet angle !!!!!!!!
Par SUPER FRANCTIREUR il y a 2 ans
Du coup, cette omerta, ces censures sont parfaitement logique puisqu'elles cibles toujours la vérité sur le pourvoir judéo-maçonnique mondialiste en place, puis comme tout intelligentsia se trouvant aux poste clé fait partie de cette entité idéologique et doctrinale, ils savent quoi passer et quoi ne pas passer, alors qu'en dessous, chez le petit journaliste sortie d'usine, la pensée soumise s’articule plutôt de façon naive et binaire : démocrate/facho. Mais pour ce qui est des décision final, au niveau médiatique, c'est pyramidale, dans la droite ligne des sociétés de corporation que sont les médiasCet état de fait, tout le monde (du moins sur ce plateau) semble le comprendre, sauf Ménard, qui fait celui qui ne comprend pas, puis s’énerve, c'est vraiment à croire que son conditionnement lui fait retenir le secret de polichinelle de toue sa rage, peut-être est-il encore trop dépendant socialement de cette caste qui ne dit pas son nom.
Par LGTQ il y a 2 ans
Aujourd'hui, nous avons un état qui de part sa nature, ment au peuple sur sa base, c'est un modèle unique au monde, de doctrine soit disant laique, l'état français est clairement depuis 2 siècle judéo-maçonnique, il faut le dire aussi clairement que cela est. Questions :Pourquoi diable ce pouvoir refuse t'il de dire ce qu'il est, c'est à dire, déclarer qu'il s'agit d'un état soumis aux juifs?L'histoire nous montre que cet état de fait ne se peut que par la profonde illégitimité de ce pouvoir, c'est donc un état en perpétuel mensonge, un malaise qui ne peut se résoudre qu'en allant au fond des choses, l'empire judéo-maçon doit subir une mise nue, une honnêteté de but, il doit clairement dire qui il est car il n'est plus possible de laisser le problème continuer à visage caché, un pouvoir qui domine doit assumer sa ligne.
Par LGTQ il y a 2 ans
Slobodan DESPOT parle d'une chose très intéressante : l'occident (USA/UE), sont les zones au monde ou la liberté d'expression est la plus réduite au monde. Alors il va vraiment falloir se posé les vrais questions liés! Le Japon est un pays Bouddhiste, l'Arabie seoudite, le Qatar sont des pays wahhabite, l'Iran est chiite, de façon plus générale le monde musulman est de doctrine musulmane, l’Europe est encore en partie chrétienne. Ce sont des lignes doctrinale connues du peuple, des bases fondamentales de l'état.Bien, au temps des rois, en Occident, la foi de ces rois était catholique, chrétienne, tout l'état était officiellement et dans les fait, chrétien, du moins ils se soumettait au pouvoir spirituelle, le Vatican.
Par LGTQ il y a 2 ans
Très intéressant, Menard fait pale figure face aux fait, il semble soit malhonnête, soit vraiment trop endoctriner, ce qu'il dit parfois est sans cohérence, il estime que les media, d'eux même prennent sur eux la responsabilité de l'omerta, c'est là inversé la subordination du problème, car qui forme ces per[roquet]? Quelle doctrine leurs as t-on insufflé? Qui? Pourquoi? Enfin bon, il est certains que tant que la pensée unique d'après guerre perdura rien ne changera, actuellement, cette pensée est soumisse à rude épreuve de toute part.
Par LGTQ il y a 2 ans
Voir plus de commentaires