Diane de Margerie Passion de L'Enigme

Découvrir le nouveau player
mercuredefrance
1
633 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Livre-télescope, voyage vers les origines, tourbillon des identités, cet autoportrait de Diane de Margerie est une de ses œuvres les plus troublantes parce qu'elle éclaire à la fois sa vie intime et sa vie entièrement consacrée à la passion de la littérature. On la retrouve petite fille à Shanghaï et à Pékin, après avoir déjà vécu à Berlin, à Paris et à Londres, on la suit à Rome, à Chartres, au Japon, à Pékin où elle retourne trente ans plus tard : partout, elle nous fait partager le tracé de son regard sur le monde et sa quête de l'énigme se renouvelle sans cesse. Inlassable, fidèle à l'exactitude de l'enfance, elle guette les détails, les traces d'insectes, les tableaux, les objets, les visages autant que les textes majeurs de la littérature française, anglaise, italienne, japonaise. Elle revient sur le choix de ses premières lectures, sur sa fascination des énigmes, elle assiste à plusieurs procès aux Assises et à chaque fois, c'est le mystère des contradictions qu'elle interroge en tentant de saisir également ses propres ambivalences. Elle aime multiplier son regard et ses points de vue, elle observe le monde par la fenêtre ou se laisse envoûter par la terrasse du Temple du Ciel, au point de se faire construire une maison à son image en Italie du Sud, qui sera par la suite transformée et détruite, creusant en elle la place d'un lieu perdu à jamais. Cette grande plongée dans l'aventure de sa vie nous conduit donc au cœur de sa famille, avec la grand-mère Henriette, la présence ambiguë de sa mère et bien sûr la figure centrale de son père, diplomate et neveu d'Edmond Rostand, qui restera pour elle l'énigme la plus insistante. Mais Diane de Margerie, grande lectrice de Proust et de James, nous invite aussi à entrer dans la matière de ses rêves, elle nous fait partager son amour de la nature mais surtout elle nous conduit au cœur de la littérature, qu'elle place avant toute chose, ce pays dans lequel elle sent la possibilité d'une réconciliation entre les vivants et les morts, thème qui se faufile entre toutes les pages de ce livre inédit, ponctué de photos de famille, de fragments de tableaux, de dessins japonais, prolongeant ainsi la densité et le mystère de sa quête des origines.

0 commentaire