Advertising Console

    Bande-Annonce -1- CARNETS TUNISIENS 2012 de Jacques-Eugène STAUFFER

    Reposter
    camereer

    par camereer

    10
    188 vues
    La BANDE-ANNONCE 1 sur 1 h.35’ propose de larges extraits du Film-mosaïque «CARNETS TUNISIENS 2012» d’ une durée totale de 8 h.11’.
    L’ essentiel du Film-mosaïque n’ est pas proposé dans cette Bande-Annonce 1, bien entendu…
    La première partie reflète le Festival Cinéma du «FIFEJ 2012» à Sousse en Tunisie où le cinéaste-réalisateur Jacques-Eugène STAUFFER était invité en Membre du Jury de la compétition internationale par son président Hassen ALILECHE, l’ on y découvre quelques extraits parmi les Films en compétition projetés, les atmosphères et la vie du Festival, les stages et créations par les jeunes participant[e]s.
    La seconde partie relate le périple du cinéaste-réalisateur à titre privé après le Festival à travers plusieurs terroirs de la Tunisie : la Médina de Sousse, Hergla, Monastir, El Kef, Tunis, Carthage, Sidi Bou Saïd, Nabeul.
    De superbes Musiques d’ Orient et d’ Occident illustrent le Film-mosaïque tout comme sa Bande-Annonce 1. C’ est en Caméra dynamique créative selon son «ART DE CAMÉRÉER» que Jacques-Eugène STAUFFER tournait sur la Caméra «PHI-43-D» conçue et construite de ses soins. Le Film-mosaïque est par ailleurs édité en Double DVD sous coffret avec Livret de présentation sur 12 pages, disponible sur demande.
    L’ essentiel en ce Film-mosaïque, dans sa Bande-Annonce 1 en offrant de larges extraits, est au partage des moments de découverte de bien des trésors de Films projetés lors du Festival du «FIFEJ 2012» à Sousse, réalisés souvent avec peu de moyens et particulièrement aboutis, touchants, signifiants, représentatifs des vies et coutumes, sans oublier les splendides paysages découverts en la Tunisie profonde, les fabuleuses rencontres d’ Amis chers et d’ inconnus passionnants au gré des pérégrinations. En le Film-mosaïque le cinéaste-réalisateur Jacques-Eugène STAUFFER donne du temps au temps, à regarder, à percevoir, à partager, à vivre, à déguster délicieusement… loin des gesticulations habituelles du monde, du cinoche, des êtres.