Advertising Console

    celui qui insulte le prophète il faut le tuer

    Reposter
    sharia non merci

    par sharia non merci

    31
    323 vues

    20 commentaires

    sharia non merci
    à l'époque,  voltaire, l'anticlerical , se gardait bien d'affronter l'église, mais ne risquait rien en attaquant la religion juive ... et les juifs, en tant que juifs,
    courageux face aux juifs, mais pas téméraire face à l'eglise,
    ce qui a été possible en terre chrétienne, le sera t'il en terre d'islam?
    peut t'on imaginer une terre d'islam ou règne comme ici une démocratie avec séparation de la mosquée et de l'état?
    je te le demande, toi qui te plains d'être brimé en tant que musulman par notre démocratie
    Par sharia non merciIl y a 3 ans
    sharia non merci
    si je te comprends bien :  pour toi,  une France démocratique serait une France ou l'on pourrait tenir des propos antisémites,  tout en interdisant la moindre critique ou le moindre humour envers l'islam
    on laisserait m'ballah déblatérer ses outrances antisemites , et on interdirait les caricatures de charlie hebdo,

    l'antisémitisme serait une opinion, la critique de l'islam de l'islamophobie,

    interdiction de critiquer l'islam en france, comme toute critique du catholicisme l'était avant la loi sur la separation de l'église et de l'état
    Par sharia non merciIl y a 3 ans
    sharia non merci
    attention, soyons clairs c'est un problème  sensible : je conçois que l'on puisse critiquer l'islam, certains de ses aspects, de ses textes, comme on le fait pour les autres religions depuis la séparations de l'eglise et de l'état, mais pas de jeter l'opprobre sur les musulmans, juger un individu sur son origine, c'est ine forme de racisme, méme si l'islam n'est pas une race,

    eh oui, je trouve qu'elle est appréciable la liberté d'expression en France,
    Par sharia non merciIl y a 3 ans
    sharia non merci
    ".Elle est belle ta liberté d'expression."

    l'antisémitisme est une opinion?
    eh oui, m'ballah, on n'avait pas reconnu ses talents de cinéaste, donc, c'était la fôte aux juifs, 
    le sketche chez fogiel ne faisait que confirmer, ce n'étais pas le point de départ

    en France , les lois relatives à la liberté d'expression et ses limites, dont l'incitation à la haine raciale, sont suffisamment bien conçues, 
    aux usa on privilégie le droit à liberte d'opinion, même les plus extrêmes,
    ici, si tu veux critiquer le judaïsme, le vatican, le marxisme, par exemple, qui t'en empêche?
    l'islam aussi, mais gaffe à la fatwa et l'accusation d'islamophobie,
    y'en n'a qu'on essayé,
    Par sharia non merciIl y a 3 ans
    sharia non merci
    ..avec son célèbre sketch du rabbin nazi sur le plateau de Fogiel. "

    tu le remarques toi même : déguisé en rabbin, pas en soldat de tsahal, 
    ses relations avec semi keba montraient clairement son engagement antisémite
    il  avait déja donné un aperçu de ses préjugés contre les juifs avant ce "sketche"
    Par sharia non merciIl y a 3 ans
    Voir plus de commentaires