Rached Ghannouchi veut "serrer la vis" contre les salfistes

Le Monde.fr
5,4K
145 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Rached Ghannouchi, chef du parti islamiste Ennahda au pouvoir en Tunisie, a annoncé qu'il voulait "serrer la vis" face aux mouvements salafistes qui, selon lui, représentent un "danger" pour la Tunisie. "Ces gens là représentent un danger non seulement pour Ennahda mais pour les libertés publiques dans le pays et pour sa sécurité, c'est pour cela que tous nous faisons face à ces groupes mais avec des outils respectueux de la loi", estime-t-il.
Il a eu néanmoins des mots très durs à l'égard des caricatures du Prophète : "Nous avons exprimé notre indignation face à des caricatures qui portent atteinte aux croyances des musulmans et qui incitent à la haine et à la guerre". Enfin, il a appelé à un débat à l'ONU afin de trouver les moyens de concilier le respect des croyances et la liberté d'expression.

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.