Advertising Console

    Destruction d'un site archéologique majeur à St-Rémy-de-Provence

    Repost
    MVASR

    par MVASR

    0
    736 vues
    La municipalité de Saint-Rémy-de-Provence a décidé de remblayer un site archéologique majeur mis au jour par l'Institut national de recherches archéologiques (INRAP). Cette décision a été prise sans en référer à ses habitants alors que beaucoup auraient souhaité voir là un nouveau site touristique en complément du GLANUM et des ANTIQUES.
    Ce reportage met en évidence l'opposition de certaines associations saint-rémoises et le maire lors de la visite organisée le 9 septembre 2012. Alors que ce patrimoine est la propriété des saint-rémois, le maire se refuse à consulter les habitants bien que certains auraient préféré voir une utilisation touristique de ces découvertes.
    Plus largement, nos municipalités se soumettent à la pensée unique du département, de la région et de l’Etat. Tous les jours, la souveraineté de nos villages s'amenuise à travers des lois, des directives, des décrets et des réglementations venues d'ailleurs. La France qui se prétend le pays des libertés est aujourd'hui le champion de la législation à outrance. Nous ne comptons plus le nombre de textes qui restreignent la volonté individuelle de créer ou de développer une activité. On légifère sans prendre le soin de s'enquérir de l'utilité, de la nécessité ou même des nuisances que peut produire sur le terrain ce flot de textes législatifs pour la plupart illisibles pour le citoyen ordinaire.
    Le sujet de cette vidéo, met en avant le malaise cette situation. Les communes doivent se réapproprier leurs racines, l’usage et la jouissance de leur environnement et la façon de le gérer. A Saint-Rémy, comme dans d’autres communes, il existe une culture du terroir, des usages, des traditions. Toute cette richesse est laminée par des réglementations venues d’en haut sans que l’on se soucie des conséquences. Par leur opposition, ces associations expriment leur volonté de ne plus voir la politique communale se diluer dans des règles régionales, nationales ou européennes qui imposent un seul modèle de vie et de culture.