Advertising Console

    face à face journalistes/police au procès de Wang Lijun

    Reposter
    Aujourdhui-la-chine

    par Aujourdhui-la-chine

    19
    44 vues
    Mardi 18 septembre : Le procès de l'ancien chef de la police de la gigantesque municipalité de Chongqing s'ouvre à Chengdu à huis clos. Wang Lijun, également ancien vice-maire de la ville et bras droit de l'ancienne étoile montante du parti Bo Xilai est jugé pour "défection" et "abus de pouvoir", deux charges qui selon la cour impliquent des "secrets d'états". Il est accusé d'avoir protégé l'épouse de Bo Xilai, reconnue coupable du meurtre d'un homme d'affaire Britannique, et d'avoir "profité de son poste de fonctionnaire d'Etat pour obtenir " sous forme d'argent et d'objets. L'accès au tribunal n'a pas été autorisé aux journalistes étrangers dont les déplacements ont été limités par un cordon et une forte présence policière par les autorités. Les interviews de passants n'étaient autorisées que dans ce périmètre, sous surveillance étroite des forces de l'ordre... Un compte rendu succinct a été fourni aux journalistes.