V. Pécresse à propos de la présidence de l’UMP: :« La vérité, c’est qu’il n’y a pas eu de conditions d’équité suffisantes dans cette procédure."

Public Sénat
1,1K
74 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
A propos de la présidence de l’UMP:

« La vérité, c’est qu’il n’y a pas eu de conditions d’équité suffisantes dans cette procédure. (…) On a tout fait pour qu’il y ait le moins de candidats possible. (…) Il faut qu’on tire tous les enseignements de ce qui vient de se passer, (…) que la primaire de 2016 soit beaucoup plus ouverte. (…) François Fillon sera le garant de cette équité. »

0 commentaire