Advertising Console

    Évènements : La fête de l'Humanité

    Reposter
    LCP

    par LCP

    2,5K
    1 115 vues

    L’année dernière, la fête de l’Humanité avait une tonalité particulière : en pleine campagne présidentielle, Jean-Luc Mélenchon était le candidat officiel du Front de gauche, et à quelques semaines des primaires socialistes, certains candidats - Martine Aubry, Ségolène Royal et Arnaud Montebourg - étaient passés à la Courneuve à la rencontre de leur électorat du second tour.



    Dans son discours, Jean-Luc Mélenchon appelait déjà à "résister" et fustigeait "la monarchie présidentielle" de Nicolas Sarkozy. Sur le même ton, Pierre Laurent se projetait dans l’après-6 mai : "Quand nous aurons chassé Nicolas Sarkozy, nous combattrons tout pouvoir qui deviendrait le serviteur de l’aristocratie financière" et plus loin "Je veux dire à mes amis socialistes et écologistes : soyez vraiment de gauche !" Un message qui prend un sens nouveau à présent alors que le PCF a décidé de ne pas participer au gouvernement de François Hollande.



    "J’espérais mieux des 100 jours de François Hollande"

    Dans un entretien récent à Nice-Matin, le secrétaire national du PCF s’est dit déçu par les 100 premiers jours de François Hollande. "Arnaud Montebourg a fait beaucoup d’effets d’annonce, mais n’a pas pris de mesures efficaces" regrette-t-il à propos des différents plans sociaux annoncés. Autre sujet d’inquiétude, le Traité budgétaire européen qui arrive devant le Parlement le 2 octobre prochain et qui a toutes ses chances d’être adopté. Ce sujet a aussi été l’objet d’un léger couac avec Jean-Luc Mélenchon. Le candidat du Front de gauche a annoncé la date de la manifestation contre le Pacte budgétaire européen (30 septembre) sans avertir ses partenaires du Front de gauche et autres signataires de la déclaration unitaire. Un geste moyennement apprécié par les différents organisateurs. "A ce jour, les choses sont réglées, le problème est derrière nous", a affirmé au Monde Ian Brossat, président du groupe communiste au conseil de Paris.



    Ce rendez-vous annuel, musical et politique sera surtout le moment pour le Front de gauche de véritablement lancer sa rentrée politique.



    Le discours de Patrick Le Hyaric est à suivre en direct sur LCP dimanche 16 septembre à partir de 16 heures.