Jean-Marie Le Pen : "Mouloud Achour pourrait conseiller à ses copains ou ses cousins de ne pas venir"

puremedias
1,3K
494 925 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Mouloud Achour, chroniqueur au "Grand Journal" de Canal+, avait co-signé une tribune dans Libération invitant les jeunes à quitter la France. Jean-Marie Le Pen vient de lui répondre.
Lire l'article : http://www.ozap.com/actu/jean-marie-le-pen-mouloud-achour-pourrait-conseiller-a-ses-copains-ou-ses-cousins-de-ne-pas-venir/443037

27 commentaires

jawsone...Tu dis "Vive la France", et tu souhaites la mort du seul politique patriote et Francophile!!!A mon avis, le cerveau était en option chez toi??
Par Frédéric Le Résistant il y a 2 ans
jawsone, devant des propos aussi raffinés et d'une telle profondeur d'esprit que j'ai du mal à tout comprendre, j'aurais bien aimé que vous donniez quelques explications supplémentaires sur ce qui motive une pensée aussi sublime où la démocratie et la liberté d'expression sont excellemment mises en valeur.
Par Jean-Claude DESPIGNES il y a 2 ans
putain il est pas encore crevé lepen? le jour qu'il creve ,je debouche le champagne et je danse la polka sur une table en chantant du raÏ eh eh eh ,vive la republique!vive la democratie !vive la france ! vive la liberté d'expression !
Par malone il y a 2 ans
jeffyoung909, j'ai oublié aussi de préciser que je n'attends rien de bien d'un FN qui, comme le RPR depuis la fin des années 80, dérive vers la gauche sinon l'extrême gauche. Les propos de JM Le Pen font preuve de beaucoup plus de lucidité que sa fille qui veut faire dans la respectabilité et devient ainsi le clone de l'UMPS. Comment peut-on expliquer la dette publique faramineuse de l'état (au moins 10 ans de budget) par la réforme de 1973 de la Banque de France ? Comment croire que Peugeot puisse s'en sortir en étant nationalisé ? Comment peut-on reprocher à Arnault de fuir un pays qui dilapide l'argent avec une telle insouciance ?
Par Jean-Claude DESPIGNES il y a 2 ans
jeffyoung909, je comprends que vous vous résigniez à attendre la catastrophe qui seule pourra réveiller une population inconsciente. Il n'empêche qu'il n'est pas inutile d'affronter ces bobos formatés, de contester leurs certitudes, de les forcer à se projeter dans le futur pour leur montrer les conséquences de leur idéologie imbécile, etc. On ne peut pas rester sans rien faire et attendre la catastrophe dont ils ne seront pas les seules victimes. Ils ont le "pouvoir culturel", comme le préconisait Gramsci. Internet redistribue les cartes en court-circuitant les médias et les politicards. Il ne faut donc pas rester les bras croisés. Rien que pour se défouler de notre colère.
Par Jean-Claude DESPIGNES il y a 2 ans
Voir plus de commentaires