Violences à Marseille: l'armée n'a pas sa place, estime F. Hollande

Agence France-Presse
2,8K
405 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le président François Hollande a estimé jeudi que "l'armée n'a pas sa place pour contrôler les quartiers" en France, alors qu'on l'interrogeait à Madrid sur la demande d'élus PS de recourir aux militaires pour lutter contre les trafics dans les cités de Marseille. Extrait. Durée: 00:37.

0 commentaire