Advertising Console

    AGDE - 2012 - La rue de l'Amour sinistree - Situation au 11 Juillet 2012

    Repost
    HERAULT TRIBUNE

    par HERAULT TRIBUNE

    421
    1 587 vues
    Le 8 juin dernier à 9 h 45 un immeuble en rénovation de la rue de l'Amour s'effondre alors que les ouvriers s'affairent sur le chantier dans cette vieille bâtisse de la Rue de l’Amour jouxtant la Rue du Cherche-Midi.
    Leur attention était attirée par un craquement anormal. Ils ont juste eu le temps de quitter le chantier avant que le bâtiment ne s’effondre. Par miracle n' y a pas de victimes.
    L’alerte donnée, les sapeurs pompiers agathois sous la responsabilité de leur capitaine Eric CASTILLON, ainsi que la police nationale et municipale interviennent avec célérité pour installer un dispositif et un périmètre de sécurité.
    Initialement l'estimation de l évacuation des décombres et de la sécurisation des passages est estimée a quelques jours. Mais les lenteurs administratives et les divers constats, expertises nécessaires retardent la libération des lieux.

    Si aucune victime n’est à regretter , 52 personnes ont depuis été relogées dans l'urgence par les services sociaux de la ville et de l' État et attendent désormais une solution plus pérenne. Plus grave encore les activités directement impactées économiquement parlant et les emplois perdus .

    Directement touchés , La peintre Paule GARCIA, La Boucherie VALLES la Pizzéria GIGI L'AMOROSO ou encore " LA RIBOTE " Crêperie Bretonne bien connue des agathois depuis plusieurs générations.
    Les dégâts collatéraux existent également sur toute la rue de l'Amour dont l’artère centrale est interdite à la circulation. Plus largement le cœur de Ville souffre de cette image.

    Un cœur de Ville qui n'avait pas besoin de cela !
    Les experts et les assurances se battront en temps voulu pour rechercher les responsabilités de chacun. Mais pour l'heure il est nécessaire qu'un coordinateur entendu use de son influence pour faire avancer l'évacuation des gravats.

    Il serait souhaitable également que les différentes associations de commercants du cœur de Ville et toutes les autres associations de la Ville dépassent leurs clivages archaïques et élèvent le ton et le front de la solidarité afin que leur collègues sinistrés ne viennent pas renforcer prochainement le rang des commerces désertés du cœur de Ville.

    Sans cœur il n' y a pas de vie ... Sans cœur il ne pourrait y avoir de ville !

    Voir les photos de cet effondrement d'immeuble
    en libre accès sur la page FACEBOOK HT
    Plus de photos sont disponibles en rejoignant notre page FACEBOOK

    http://www.herault-tribune.com/articles/13454/agde-la-rue-de-l-amour-sinistree-situation-au-11-juillet-2012/