Assange: l'Equateur réclame des "excuses publiques" à Londres

Agence France-Presse
3K
38 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le ministre équatorien des Affaires étrangères, Ricardo Patino, a réclamé vendredi 24 août des "excuses publiques" de la Grande-Bretagne pour avoir "menacé" d'arrêter Julian Assange dans l'ambassade d'Equateur à Londres, où le fondateur de WikiLeaks est retranché. Durée: 01:23.

0 commentaire