La BBC censure une vidéo montrant des rebelles syriens forçant un prisonnier à commettre un attentat suicide

Δοκιμάστε το νέο player μας

Αυτό το βίντεο έχει περιορισμό ηλικίας βάσει του Κατευθυντήριες Γραμμές της Κοινότητας μας

Super_Resistence
2,3K
687 προβολές
  • Πληροφορίες
  • Εξαγωγή
  • Προσθεστε
  • Playlists
La BBC vient de censurer un article et une vidéo montrant les rebelles de l'ASL en train de forcer un prisonnier à commettre un attentat suicide, sans doute parce que cela ne collait pas très bien avec l'image de "courageux combattants de la démocratie" qu'il convient de leur accoler.
La vidéo, dont une copie peut être vue ici
http://www.youtube.com/watch?v=Fbxz6THXsf4&feature=player_embedded#!
(la version originale de la BBC a été supprimée), montre des rebelles de l'Armée syrienne Libre préparant une bombe qui est chargé sur l'arrière d'un camion pour exploser à un poste de contrôle du gouvernement dans la ville d'Alep.

Le reportage montre comment les rebelles ont réquisitionné un appartement appartenant à un capitaine de la police syrienne. On voit les rebelles se moquant des photos de famille du capitaine de police et batifolant joyeusement dans sa piscine.

La vidéo montre ensuite un prisonnier qui, selon les rebelles, appartiendrait à une milice pro-gouvernementale (shabbiyas). Ecchymoses et autres séquelles de torture sur son corps sont expliquées comme ayant été causées par ceux qui l'avaient capturé avant qu'il ne soit pris en charge par les rebelles qui eux, font mine de bien le traiter, lui offrant une cigarette et lui proposant une douche.

Ensuite, les rebelles lui affirment qu'il va faire l'objet d'un échange de prisonniers. Le prisonnier a les yeux bandés et on lui dit de conduire un camion vers un poste de contrôle du gouvernement.
"Ce qu'il ne sait pas, c'est que le camion est celui qui a été chargé de 300 kilos d'explosifs au début du film", affirme le narrateur.
Le clip montre ensuite les rebelles revenant déçus après qu'il se soit avéré que le détonateur à distance a fait long feu et que la bombe n'a pas explosé.
Le narrateur de la BBC admet que forcer les prisonniers à devenir des kamikazes "serait certainement considéré comme un crime de guerre."
Les reporters du New York Times qui ont réalisé la vidéo, affirment qu'ils n'avaient aucune connaissance du complot. Une version plus longue du film est sur le canal YouTube du New York Times
http://www.youtube.com/watch?v=rgsI21x3ab0&list=UUqnbDFdCpuN8CMEg0VuEBqA&index=1&feature=plcp
Un film à la gloire des combattants rebelles pompeusement nommés "Les Lions du Tawhid".
Quelques heures seulement après sa mise en ligne, l'article a subitement disparu du site de la BBC
http://www.bbc.co.uk/news/world-middle-east-19342917
pour ne plus laisser apparaitre qu'un message "404 NOT FOUND".

En outre, une version YouTube de la même vidéo initialement publié sur le site officiel "BBC News 2012" a été également supprimé. YouTube prétend que la vidéo a été retirée après une "revendication du droit d'auteur par la British Broadcasting Corporation" pourtant la vidéo n'a pas été envoyée par un tiers, mais a bien été postée sur le canal officiel de la BBC

plus ici:
http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/la-bbc-censure-une-video-montrant-121624?debut_forums=0#forum3442877

Τα καινούργια σχόλια έχουν απενεργοποιηθεί για αυτό το video.