Advertising Console

    Vincent Reynouard: Lucie Aubrac, Résistante menteuse éhontée

    Repost
    Agent__001

    par Agent__001

    669
    3 836 vues
    Description originelle :
    "Vincent Reynouard prend Lucie Aubrac en flagrant délit de mensonge lorsque, dans son ouvrage "La Résistance expliquée à mes petits enfants", elle prétend expliquer l'histoire de la Milice française, l'accusant d'avoir semé la terreur dans tout le pays. Documents d'époque et films d'archives à l'appui, V. Reynouard démontre que si une guerre civile a meurtri la France en 1943 & 1944, la faute en revient à la stratégie criminelle de la Résistance qui, la première, assassina ses "opposants" la plupart du temps désarmés."
    (source texte : ThesesInterdites / Vincent Reynouard)

    Lucie Aubrac (alias Lucie Samuel, née Lucie Bernard), est une femme qui a fait partie de la Résistance Française pendant la guerre dans les années 40. Cette dame a construit tout une version mensongère de la période de l'Occupation et de l'essence de la Milice Française (Vichy / Etat Français de Pétain) en pratiquant le type de mensonge le plus discret et efficace : celui par omission. L'Historien révisionniste Vincent Reynouard nous explique ce qu'il s'est réellement passé et expose les très vilaines manipulations de Madame Aubrac. Elle fut mariée à un Juif rencontré à Strasbourg, Léon Samuel, et durent changer leur nom en "Aubrac" pour de réelles raisons que le future nous expliquera ultérieurement (étant donné que nous connaissons dorénavant l'existence du Contrat de Transfert/Haavara, les incorporations nazionistes / collaboration siono-nazies, et la possibilité aux Juifs civils neutres de rester sains et saufs sur leur lieu de vie (cf. les révélations de Ernst Zündel sur les 5000 juifs civils vivant et commerçant librement dans les rues de Berlin quelques mois avant la capitulation allemande)).

    Bibliographie :
    - Lucie Aubrac, "La Résistance expliquée à mes Petits-Enfants", Seuil, 2000, 61 p.; ISBN-10: 2020365715; ISBN-13: 978-2020365710.

    Les 5 000 Juifs libres à Berlin en 1944-45 :
    Pour de plus amples informations sur cette affirmation, voir l'interview de Ernst Zündel, Historien révisionniste allemand expatrié au Canada, lors d'une très longue et historique interview face à un journaliste Juif (possiblement israëlien) où il lui révèle que des civils juifs vécurent tranquillou dans Berlin pendant toute la guerre sans avoir à être inquiété :
    www.youtube.com/watch?v=nzvvezFk04U

    Date public. vidéo : Mercredi 22 Août 2012.
    Narrateur : Vincent Reynouard, Historien, Ingénieur chimiste.
    Source :www.PHDNM.org