Advertising Console

    Un « love shop » et ses sex toys trop près d'une école ?

    Le Parisien

    par Le Parisien

    3,2K
    677 vues
    Les sex toys sont-ils des objets érotiques ou pornographiques? La question devrait être au centre des débats, mercredi au tribunal correctionnel de Paris. Des associations catholiques ont en effet porté plainte contre une boutique qui commercialise des objets coquins en tout genre (godemichés, huiles de massage, lingerie fine) au motif que celle-ci se trouve trop près d'une école.
    La Confédération nationale des associations familiales catholiques (CNAFC) et l'association CLER Amour et Famille, qui ont assigné l'enseigne " 1969 – curiosités désirables", font ainsi référence a la loi sur la protection de l'enfance de 1987, réformée en 2007. Ce texte interdit « l'installation à moins de 200 mètres d'un établissement d'enseignement, d'un établissement dont l'activité est la vente ou la mise à disposition du public d'objets à caractère pornographique ». Reste maintenant à déterminer ce qui est pornographique de ce qui ne l'est pas.

    Retrouvez l'info en temps réel avec Le Parisien : >> http://www.leparisien.fr/#xtor=AL-1481423430