Advertising Console

    Trois employés d'Alstom tués sur le coup, fauchés par un train

    Le Parisien

    par Le Parisien

    3K
    262 vues
    Trois employés d'Alstom sont morts jeudi matin, fauchés lors d'un essai du nouveau train de la société sur une voie privée en Meuse, un accident rarissime dont les circonstances n'étaient pas encore élucidées quelques heures après le drame.

    Les salariés du groupe de construction ferroviaire ont été percutés vers 8 heures 35 par un train qui effectuait des essais sur une voie louée à Réseau ferré de France entre Loxéville et Willeroncourt, parallèle à la ligne de TGV Paris-Strasbourg, a précisé le groupe.

    «Les secours sont arrivés rapidemment, mais malheureusement on n'a rien pu faire», explique Gilles Guilleaud, le directeur de cabinet du Préfet de la Meuse, qui n'a pas souhaité donner de détail sur les trois victimes.

    Selon les premiers éléments de l'enquête, l'accident a eu lieu en sortie de courbe sur cette voie grillagée des deux côtés et située près de la voie TGV, a expliqué le commandant de gendarmerie de la Meuse, Frédéric Cléton.

    Le train appartenait à une nouvelle génération de train régional, avec à leur bord une vingtaine d'ingénieurs d'Alstom. Le groupe effectue depuis juillet les essais dynamiques du Régiolis, dont 166 rames ont déjà été commandées par onze régions françaises.

    Les trois victimes faisaient partie d'un groupe de dix ouvriers chargés de reballaster les voies, selon le commandant Cléton. «Les ouvriers avaient l'habitude d'entendre les autres trains circulant sur la voie à proximité, ils ne se sont peut-être pas méfiés» ce jeudi matin, a estimé le commandant Cléton.