Advertising Console

    Yvelines : licenciée, la nounou voilée attaque aux prud'hommes

    Le Parisien

    par Le Parisien

    3,3K
    117 vues
    Le tribunal des prud ’ hommes de Mantes-la-Jolie (Yvelines) examinait lundi le dossier d ’ une salariée de la crèche Baby Loup de Chanteloup-les-Vignes, licenciée parce qu ’ elle refusait d ’ ôter son voile. Elle a attaqué pour licenciement abusif et réclame 80 000 € de dommages et intérêts à cette garderie. Une telle condamnation pourrait être fatale à cette crèche associative unique en France qui fonctionne 24h/24, 7j/7.
    Manuel Valls était présent à l'audience. Le député-maire socialiste d'Evry (Essonne) souhaite en effet une «loi interdisant le port de signes religieux distinctifs là où il y a des enfants» pour éviter d'autres «affaires Baby Loup».
    La philosophe Elisabeth Badinter, marraine de l ’ association, est venue témoigner. Elle s ’ était élevée contre l ’ avis de la Halde qui, en mars, a donné raison à la salariée. La nouvelle présidente de la Halde a d'ailleurs annoncé un réexamen du dossier.