Massacre à Bagdad : «L'Irak sans les chrétiens n'est plus l'Irak»

Le Parisien
1,7K
130 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Trois jours après le massacre d'une quarantaine de fidèles dans une église à Bagdad, le père Sabri Anar, curé dans la paroisse chaldéenne Saint-Thomas-Apôtre de Sarcelles (Val d'Oise), fait part de son effroi. Selon le religieux, «cette attaque ne visait pas seulement la communauté chrétienne en Irak, elle visait la paix». «Mais les chrétiens ne doivent pas quitter l'Irak, estime t-il. Car l'Irak sans les chrétiens n'est plus l'Irak». Le curé raconte aussi que de nombreux membres de sa communauté, et au-delà, ont réagi. «Ils me demandent ce qu'ils peuvent faire, mais on ne sait pas quoi faire». Dimanche 7 novembre, une messe sera célébrée en l'église Saint-Thomas-Apôtre, en mémoire des victimes.

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.