Advertising Console

    Après le choc DSK, le PS veut faire bloc

    Le Parisien

    par Le Parisien

    4,6K
    19 vues
    Halle Freyssinet (Paris XIIIe), samedi 28 mai 2011. Le rendez-vous était prévu de longue date : ce samedi, les socialistes devaient adopter leur projet pour la présidentielle de 2012. Mais l'arrestation de Dominique Strauss-Kahn à New York, il y a quinze jours, et son inculpation pour tentative de viol, ont stupéfait et sonné le PS.
    Autour de Martine Aubry, la première secrétaire, qui ne devrait plus tarder à annoncer sa candidature, figuraient Lionel Jospin, accueilli en star, Pierre Mauroy, génération Mitterrand, Laurent Fabius, Ségolène Royal, Bertrand Delanoë, qui devrait rallier la candidature d'Aubry dans une semaine, et François Hollande, arrivé avec 1h15 de retard. Tous cherchent officiellement à redonner à leur famille politique un semblant d'unité.