L'ex-préfet Langlade dément avoir tenu des propos racistes

Le Parisien
1,4K
31 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
L'ancien préfet Paul Girot de Langlade était mardi devant le tribunal correctionnel de Créteil poursuivi dans une affaire d'injures racistes. En juillet 2009 à l'aéroport d'Orly, de retour d'une mission à l'île de La Réunion, le haut fonctionnaire s'est emporté devant trois employés de l'agence Securitas, après avoir été obligé de se soumettre à un banal contrôle de sécurité. Il aurait alors lâché : «On se croirait en Afrique, ici ! » Les trois employés, dont deux femmes noires, ont alors porté plainte contre lui. Des propos qui sont rapidement remontés aux plus hauts sommets de l'Etat : à l'époque Brice Hortefeux lui infligé sa retraite d'office. Un an après, Langlade, lui, répète que l'affaire a été totalement «orchestrée» par le ministre de l'Intérieur. La décision du tribunal sera rendue vendredi 2 juillet. Le procureur, lui, a requis 5 000 euros d'amende.

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.