Corbeil-Essonnes : fin de campagne à couteaux tirés

Découvrir le nouveau player
Le Parisien
1,7K
66 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Drôle de campagne à Corbeil-Essonnes. Trois jours avant le second tour des élections municipales, la liste de fusion de la droite, menée par Jean-Pierre Bechter dans l'ombre de Serge Dassault, a lancé un tract pour le moins surprenant. Dessiné sur fond rouge, le visage dur de Staline, un couteau entre les lèvres, invite à «en finir avec le Parti communiste». Réaction du candidat communiste Michel Nouaille, qui mène une liste de rassemblement de gauche : «Ce tract illustre le désarroi dans lequel se trouvent les amis de Serge Dassault».

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.