Advertising Console

    Gandrange : «le symbole d'un mensonge d'Etat»

    Le Parisien

    par Le Parisien

    3,4K
    42 vues
    L’aciérie de Gandrange ferme ses portes ce mardi 31 mars. Une fermeture très symbolique, pour toute la Lorraine d’une part, mais aussi au niveau national. Le 4 février 2008, à l'issue d'une visite menée au pas de charge, Nicolas Sarkozy avait promis que l’aciérie serait maintenue en activité. Pour le délégué CFDT Edouard Martin, cette fermeture est «le symbole d'un mensonge d'Etat».

    Depuis, ArcelorMittal a bien promis d’investir 30 millions d’euros dans le site, avec notamment la création d’un centre de formation pour les jeunes. Mais le groupe sidérurgique a également confirmé la fermeture de l’aciérie, et donc la suppression de 571 emplois.

    Edouard Martin, le délégué CFDT d'ArcelorMIttal nous raconte le dernier jour de l'usine et la bataille à venir sur le maintien de ce projet de centre de formation, qui permettrait à ce secteur industriel de trouver des salariés bien formés.