Advertising Console

    Actions Natixis : les petits épargnants ruinés

    Le Parisien

    par Le Parisien

    4,9K
    175 vues
    Pour les conseillers des Caisses d'épargne et des Banques populaires, Natixis était un placement sûr. Mais jeudi 26 février 2009, la banque d'investissement née en 2006 de la fusion des activités de financement et d'investissement des deux banques mutualistes, annonce des pertes de 2,8 milliards d'euros. Entre-temps, nombre de petits porteurs ont vu disparaître leurs économies. Annie Mamou avait investi 2000 euros, soit l'intégralité de son livret A dans des actions Natixis. Sa conseillère lui avait vendu un placement sûr "qu'elle avait choisi pour ses propres parents". Aujourd'hui, Annie Mamou a perdu ses économies et dénonce des méthodes de ventes trompeuses. Elle affirme ne pas avoir été assez avertie des risques de ce produit financier et compte, avec l'aide d'une association de petits porteurs, mener une action en justice.