Jégo défend son plan pour la Guadeloupe

Le Parisien
1,1K
5 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Mardi, le secrétaire d'Etat à l'Outre-mer, Yves Jégo, a présenté devant la commission de finances du Sénat, présidée par Jean Arthuis, son plan pour la Guadeloupe. Il a notamment réaffirmé, alors que la crise sociale entre dans sa cinquième semaine en Guadeloupe, qu'il avait été chargé par le Premier ministre de «faire un plus en matière de baisse de charges sociales».

«On est prêts à apporter une baisse de charges sociales aux entreprises qui en ont besoin pour passer la crise économique et sociale, à charge pour elles ensuite de rentrer dans une bonne négociation», a déclaré M. Jégo

Selon le secrétaire d'Etat, les médiateurs nommés par le gouvernement pour tenter de trouver un accord salarial entre le collectif LKP et le patronat local «rencontrent chaque jour les uns et les autres» : «Les contacts n'ont pas cessé (...) Depuis hier, ça bouge, le monde de l'entreprise se mobilise.»

Au sujet des débordements qjui ont eu lieu lundi 16 février en Guadeloupe, Yves Jégo a rappelé : «Nous sommes un Etat de droit, donc il y a des règles, une justice, il s'agit de faire un pari, qui est celui du dialogue pour que nous évitions cette violence».

«C'est un appel au calme qu'il faut que chacun lance, j'attends des responsables, qui ont déjà commencé à le faire, qu'ils montrent que la voie qu'ils ont choisie, c'est la voie du dialogue», a ajouté le secrétaire d'Etat.

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.