Advertising Console

    Manu Dibango attaque Michael Jackson

    Le Parisien

    par Le Parisien

    3,1K
    2 716 vues
    En 1972, quand Manu Dibango compose "Soul Makossa", il ne se doute pas qu'il tient là un succès planétaire. Le saxophoniste camerounais, maintenant installé à Champigny-sur-Marne (94), ne devait pas non plus penser que sa chanson serait reprise indûment par Michael Jackson dans son mythique "Wanna be startin' something".
    Après une longue procédure, Michael Jackson verse deux millions de francs à l'auteur et à son éditeur (chacun un million) en droits d'auteur. Mais Manu Dibango garde le contrôle des adaptations futures de "Soul Makossa". Alors, en 2007, quand Rihanna utilise son thème dans son hit "Don't stop the music" et qu'Akon remixe "Wanna be startin' something" de Jackson, il décide d'attaquer à nouveau.