Le camp de Royal savoure son avance

Le Parisien
1,7K
10 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Après avoir attendu plusieurs heures que les premières estimations fiables parviennent à Paris, dans un café de la rue du Trésor (IVe arrondissement de Paris) et grillé nerveusement quelques cigarettes, les soutiens de Ségolène Royal ont pu savourer l'avance de leur candidate à l'issue du premier tour. «Elle a certainement dix points d'avance sur Martine Aubry», a expliqué avec délectation Vincent Peillon, en l'absence de Royal, restée à Melles (Deux-Sèvres) faute d'avoir pu, a assuré son équipe, prendre le train pour rallier Paris.
A mesure que les sections parisiennes fermaient, des militants royalistes venaient au café, bien déçus que leur championne n'y soit pas.
Peu après minuit, un appel aux militants a été lancé pour continuer à «déjouer la logique arithmétique» et aller, a dit Manuel Valls, «contre les manoeuvres d'appareil». Deux heures plus tard, Benoît Hamon arrivé troisième de ce match, a appelé, lui, à voter massivement pour Martine Aubry.

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.