Advertising Console

    Afrique du Sud: un quart des mineurs a repris le travail à Marikana

    Reposter
    Agence France-Presse

    par Agence France-Presse

    4K
    172 vues
    Un peu plus d'un mineur sur quatre seulement était présent à son poste lundi matin à la mine sud-africaine de Marikana, où 34 hommes ont été tués par la police la semaine dernière, les autres bravant apparemment un ultimatum de la direction qui menace de licencier les grévistes. Durée: 00:51