Advertising Console

    Stewart Copeland raconte la reformation de Police

    Le Parisien

    par Le Parisien

    3K
    565 vues
    Avec humour et gouaille, Stewart Copeland, le batteur de Police, revient sur la reformation surprise du groupe mythique l'an passé pour une ultime tournée d'adieu. A l'occasion de la sortie du DVD retraçant cette tournée, Stewart Copeland, compositeur de musique pour le cinéma depuis la séparation du groupe a mis son travail de côté pour une année, pas plus ! Il raconte comment cette décision a été prise, la première chanson répétée... et la première engueulade : "nous savions que nous étions de retour", ironise celui qui n'a cessé de se brouiller avec Sting au sein de Police. Et promis juré, ils ne l'ont pas fait pour l'argent, mais pour la "gloire et l'excitation de jouer devant un stade en délire".