Me Meyer : "Jérôme Kerviel n'a pas à porter tous les malheurs du monde"

33 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Afin d'avoir accès au dossier, les actionnaires de la Société Générale ainsi qu'un supérieur de Jérôme Kerviel veulent se constituer partie civile dans la procédure pénale contre l'ancien trader de la banque. Une constitution une première fois refusée par les juges d'instruction Van Ruymbeke et Desset. La question à nouveau examinée le vendredi 13 juin , en appel cette fois.

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.