Advertising Console

    POE, Edgar Allan - Le Corbeau (Maurice Rollinat).

    Repost
    Gilles-Claude Thériault

    par Gilles-Claude Thériault

    43
    118 vues
    J’offre cette narration du poème sans doute le plus célèbre et considéré comme un des textes les plus forts d’Edgar Allan Poe comme un toast. Nous connaissons mieux les traductions de Charles Baudelaire et de Stéphane Mallarmé de ce poème. Je vous offre celle moins connue de Maurice Rollinat.
    Un toast donc à l’auteur et à vous tous !
    Comme un népenthès chassant la tristesse et la mélancolie.

    Également comme un toast à la mémoire du jeune poète français de vingt ans Paul Gagnaire, décédé le 9 octobre 2011, qui a su me faire redécouvrir le poète québécois Émile Nelligan et découvrir ce poète méconnu qu’est Maurice Rollinat. Edgar Allan Poe et Maurice Rollinat, entre autres, ont profondément influencé Émile Nelligan.

    Durant 60 ans, de 1949 à 2009, une mystérieuse personne a déposé sur la tombe d'Edgar Allan Poe à Baltimore trois roses et une bouteille de Cognac entamée chaque 19 janvier, date anniversaire de l'écrivain. Il a été surnommé le « Poe Toaster », « celui qui porte un toast à Poe ». Il n'est plus venu depuis 2009 et on ne saura probablement jamais de qui il s'agissait.

    Au sujet de la tradition du ‘Poe Toaster’.
    http://news.yahoo.com/poe-fans-call-end-toaster-tradition-105227649.html

    ‘The Raven’ d’Edgar Allan Poe avec Vincent Price.
    http://www.youtube.com/watch?v=T7zR3IDEHrM

    Texte :
    http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Corbeau_%28traduit_par_Maurice_Rollinat%29

    Illustrations : Gustave Doré
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Gustave_Dor%C3%A9