Advertising Console

    Neuf sans-papiers en grève de la faim à Nanterre

    Le Parisien

    par Le Parisien

    4,1K
    108 vues
    Tapis au fond d'une salle sur des matelas de fortune, des sans-papiers ont faim. Bientôt sept jours sans manger. "C'est dur, mais s'il le faut, on ira jusqu'au bout".
    En grève de la faim pour obtenir leur régularisation, Salimane, Mamadou, Hamide et les autres ont surtout soif d'identité, de reconnaissance... Pour eux et pour tout le collectif de sans-papiers qui occupe l'église Saint-Paul (Nanterre) depuis presque une semaine.
    "Nous sommes des citoyens à part entière. Nous vivons en France depuis déjà des années et nous travaillons. Mais on vit caché. Parce qu'au regard de la loi, nous sommes toujours des clandestins", confie l'un d'eux.
    Des journées et des nuits entières à espérer que leur combat n'est pas vain. Les grévistes étaient treize il y a six jours. Quatre personnes ont dû être hospitalisées au bout de soixante-douze heures. Aujourd'hui, ils ne sont plus que neuf. Et demain ?