L'infiltration de l'extrême-droite dans les mouvements sociaux

Ash67

par Ash67

89
1 267 vues

5 commentaires

Bonjour,
je réagis suite à votre émission. Je suis anarchiste impliqué dans l'éducation populaire et l'autogestion.
Voyant que Soral (en particulier) prend de plus en plus d'ampleur et est très écouté... je cherche à construire une désintoxication.
C'est dans ce cadre que je suis tombé sur cette émission et d'autres.

Néanmoins je constate un défauts qui me parais très important, c'est l'amalgame. Je ne connais pas toutes les personnes dont vous parlez. Par contre je pense qu'il ne faut pas mettre Jean Bricmont dans le même panier que Soral ou Seba.

Selon moi, Jean Bricmont est un intellectuel anarchiste assez proche des idées de Chomsky. Son point de vue est tout à fait défendable et d'ailleurs il le fait très bien.

Je pense que Soral, lui, est un manipulateur, obscurantiste, semant la zizanie dans la pensée.
Son langage est une de ses armes, puisque c'est un langage qui a tendance à simplifier les bagarre en opposant le peuple à une espèce d'empire qui contrôlerait tout.

Je pense que la première chose à faire pour combattre Soral est de ne pas l'allier à Bricmont ou même Collon. L'argumentaire ne doit pas être, il a fréquenté un tel, il a parlé avec un tel ou un tel... Mais bien sur le plans des idées.

Hors ce que défend Bricmont n'a strictement aucun rapport avec ce que Soral défend. Et personnellement je ne vois pas le problème que qqn parle ou fasse une conférence quelques part, même si c'est un ennemi.

Je crois que l'on nourrit Soral en essayant de le boycotté et de l'interdire, je pense qu'il faut dialoguer avec lui, mettre à mal sa pensée etc.
Soral fonctionne, car il investit un espace vide. Les anarchistes ont de plus en plus tendance à s'attaquer à l'ultra local et surtout à développer une morale propre (veganisme, genre, anti prison, antifa....). Moi même je suis en accord avec plusieurs thèmes développé par ces anarchistes, mais je pense qu'aborder les choses en tant que moral et non en tant qu'éthique, empêche la pensée.

De ce fait on a une opposition qui à lieu au niveau de la morale et qui bloque totalement la pensée. Cela laisse libre champ à des "intellectuels" comme Soral, qui peuvent du coup tout expliquer sans rencontrer une opposition directe et une déconstruction de ces idées.

Que Soral soit noble, ait été au FN ou... je m'en fous, le problème c'est bien ce qu'il défend et qu'il rallie à sa cause des personnes qui devraient être dans le camp adverse.

On ne devrait pas l'attaquer sur ses origines nobles, ou son passé, mais bien sur ses idées. Car sinon on pourrait dire de Lordon qu'il vient de l'elite etc.. ce qui est vrai, mais qui ne m'empêche pas d'être en accord avec sa pensée!

Avec cette émission, je pense que vous avez tendance à renforcer Soral.
Par Manoushlight Il y a 2 ans
comment pouvez vous associer l"upr avec l'extrême droite? ou avec Soral! Vous traitez toute voix dissidente de conspirationniste! Vous êtes orientés par qui? Et vous êtes une radio libre?!!!Pourvu que vos auditeur ne s'y laissent pas prendre en décortiquant toutes vos inepties.
Par Benjamin Ramm Il y a 2 ans
UNE HONTE SOCIOLOGIQUE !!!!
UNE DÉCADENCE PERNICIEUSE , AVEC UN OUBLIS MAJEUR : NOAM CHOMSKY et sa dialectique qui pertube fortement leur logiciel GAUCHE GERMANOPRATINE ....
"Vers la 17ème minute , l'animatrice boboifiée ASSUME qu'elle ne PRENDRA JAMAIS UN FLIC au téléphonne dans son émission !!!! ...Quelle stéréotypisation ABJECTE ! Elle ne débat jamais donc ; elle plante des couteaux idéologiques dans le dos de notre jeunesse ...ANTI-MONDIALISME = PLURALITÉ OBJECTIVE
Un pleutre REDUCSIONISME ( hahaha!!) manichéen , où AUCUNES réconciliations ne semble possible ; LA NOV-LANGUE bobos germanopratine nomme les NAZIS leurs opposants ... Des prisonniers IDEOLOGIQUES passéistes , les clivages MONTRENT LEURS FAIBLESSES INTELLECTUELLES et sociologiques de plus ...Merci du post Ash ;)