Advertising Console

    Ennio Morricone-Il était une fois en Amérique(piano solo)

    Reposter
    Aldebaran333

    par Aldebaran333

    127
    4 599 vues
    En 1984 Ennio Morricone collabore une dernière fois avec Sergio Leone en signant la musique de son dernier film « Il était une fois en Amérique » : un film-fleuve de près de 3h30 qui évoque très bien une période sombre de l'histoire des USA : celle de la prohibition et la criminalité qui s'y est développée
    Il en ressort de nouveaux thèmes marquants qui resteront des classiques du Maestro italien !
    1)Le thème de Deborah est un thème vraiment de toute beauté, sans doute un des plus poignants du compositeur Il évoque la pureté du personnage de Debbie (Jennifer Connely puis Elizabeth McGovern) qui fait découvrir la poésie au jeune Noodles (Robert de Niro) amoureux d'elle Mais aucun personnage n'est tout à fait blanc chez Sergio Leone pas même celui de Deborah.Et puis Noodles sombrera peu à peu dans la délinquance, commettra l'irréparable et perdra définitivement cet amour, d'où sans doute le contenu nostalgique du thème, une rêverie empreinte de regret
    Dans la BO intervient la voix sublime de Edda Del Orso que l'on avait déjà entendu dans « Il était une fois dans L'Ouest »
    2) « Poverty » thème mélancolique évoque le milieu pauvre dans lequel évolue les protagonistes du film : le quartier juif de Manhattan ou livrés à eux-mêmes ils vont sombrer très jeunes dans la délinquance
    Ce thème utilise une sonorité de "piano-bastringue" que j'ai conservée ici
    3)Cockey's song est sans doute le thème le plus célèbre de la BO
    Il évoque le personnage d' « Œil en coin » (William Forsythe) qui en joue la mélodie dans le film sur sa flute de pan C'est un clin d'œil sans doute à « the man with the harmonica » du film « il était une fois dans l'Ouest » Charles Bronson y jouait une mélodie sur son harmonica dont l'atmosphère menaçante est très proche!
    Il commence par des dissonnances et est beaucoup plus âpre que les autres thèmes évoquant le contenu violent du film comme cette scène où le jeune Dominic (Noah Moazezi) se fait abattre par Bugsy.
    Il est interprété dans la BO par Gheorghe Zamfir grand spécialiste de la flute de pan
    4) Le thème principal de « Once upon a time in America » évoque l'amitié entre Noodles, Max, Patsy et Cockeye , une amitié qui ne survivra pas d'où le caractère nostalgique Ce thème lyrique d'une grande beauté est tout comme le thème de Deborah un de ces thèmes qu'on ne peut que retenir tellement il possède une grande force émotionnelle!

    Une petite précision pour finir : les deux premiers thèmes sont des transcriptions persos alors que les deux derniers sont extrait de partitions éditées que j'ai complétées toujours pour un rendu aussi proche que possible de l'original de la BO