Advertising Console

    Ligne à haute tension: huit mois requis pour violence

    Reposter
    Agence France-Presse

    par Agence France-Presse

    4K
    122 vues
    Huit mois de prison ont été requis lundi contre un militant opposé au projet de ligne à très haute tension Cotentin-Maine, accusé de violences contre les gendarmes le 24 juin lors d'une manifestation à Montabot (Manche), qui avait donné lieu à de vifs affrontements. Images et déclarations. Durée: 01:19.