Advertising Console

    Chanson de la sioul - clip EEIF

    Repost
    david bichon

    par david bichon

    10
    4 156 vues
    Après l'eistitude, voici une nouvelle chanson EEIF sur la sioul, sport favori sur les camps d'été.
    PAROLES:

    Je suis champion de France section junior de Rugby
    J’m’entraîne à la Sioul tous les samedis après-midi
    Quand la partie commence, que la foule se rue sur moi
    Je fonce dans le tas, pas peur d’me péter les bras

    Refrain 1 :
    Si j’avais la tête de Sébastien Chabal
    J’mettrais des coups d’ cheveux à la façon l’Oréal
    Lorsque dans mes mains se pose le ballon ovale
    Je vais faire profiter de mon odeur de chacal

    Strophe 2 :

    C’est moi sur le terrain qui ne sert strictement à rien
    Quand les filles me regardent je prends mon courage à deux mains
    Mais au moment fatal quand la balle arrive sur moi
    C’est coup dans les bijoux et hop une chaussure dans les bois

    Refrain 2 :

    Si j’avais la carrure de Laure Manaudou
    Peut-être que j’ferais peur au moins au Coucou Hibou
    C’est pas du tout le cas et puis moi j’men fous,
    J’suis là pour m’amuser quitte à perdre mon genou

    Il faut bien une fille pour combler les 2-3 hectares
    Griffer, déchirer les T-shirt et lacher des molards
    Je suis prête à bousiller ma trop belle french manucure
    J’suis là pour déranger, pour rien d’autre ca j’en suis sur

    Refrain 3:
    Un jour je pensais pouvoir toucher la balle
    Mais au lieu de cela, j’ai arraché une boule de poils
    Un jour j’arrêterais de courir avec mes tongs
    On me l’a dit 20 fois c’est pas une partie de Ping Pong

    Au final ce qu’on veut c’est de transpirer
    Maitre mot d’la partie c’est la solidarité
    Au fond c'est d'la tendresse, y a pas d'agressivité
    Ne vous inquietez pas l’ambulance elle viendra pas

    Est-ce que nos enfants se mettront à la Sioul?
    Devront-ils s'infliger le le même sort que papa poule?
    On verra d'ici la, j'ai l'temps d'aller à la base,
    je file tout d'suite avant d'ressembler à une framboiiiise